Edizione diplomatico-interpretativa

Versione stampabilePDF version
li rois de nauare Li rois de Navarre
  I
  Aussi com unicorne sui.
  qui ses bahist en res gardant.
  qant lapuchele uamirant. tant
  est lie de son anui. pasmee chieten
  son giron. la lochist on entraiso(n).
  (et) moi on mort ditel samblant.
  amours (et) madame pour uoir.
  mon cuer (a) nel puis pas ra
  uoir.
 
  Aussi com unicorne sui
  qui s'esbahist en resgardant,
  qant la puchele va mirant.
  Tant est lié de son anui,
  pasmee chiet en son giron;
  la l'ochist on en traison.
  Et moi on mort di tel samblant
  amours et ma dame, pour voir:
  mon cuer a, nel puis pas ravoir.
 
  II
  Dame quant jou deuant uous.
  fui. (et) je uous ui premieremant.
  mes cuers aloit si tresaillant. kil
  uous remest qant jou men mui.
  lors fu(i) menes sans raenchon. en
  ladouche kartre en prison. dont
  li piler sont detalent. (et) li huis est
  de bel ueoir. (et) li anel de bon espoir.
 
  Dame, quant jou devant vous fui
  et je vous vi premieremant,
  mes cuers aloit si tresaillant
  k'il vous remest, qant jou m'en mui.
  Lors fui menes sans raenchon
  en la douche kartre en prison
  dont li piler sont de talent
  et li huis est de bel veoir
  et li anel de bon espoir.
 
  III
  De la chartre a les cles amours. (et)
  si iamis .iii. portiers. biau sam
  blans anon li premiers. (et) biautes
  chieus en fait seignours dangier
  amis el front deuant .j. ort uilai(n)
  felon puant q(ui) est (et) maus (et) pau
  touniers. Chil troi sont (et) uiste
  (et) hardi. m(u)lt ont tost .j. home saisi
  De la chartre a les clés Amours
  et si i a mis .iii. portiers:
  Biau Samblans a non li premiers,
  et Biautés chieus en fait seignours;
  Dangier a mis el front devant,
  .i. ort, vilain, felon, puant,
  qui est et maus et pautouniers.
  Chil troi sont et viste et hardi:
  mult ont tost .i. home saisi.
 
  IV
  Ki porroit soufrir lest(ri)trours (et)
  les assaus de ches huisiers. Onq(ue)s
  Rollans niolliuiers. ne uenqui
  rent si grans estours Il uainq(ui)re(n)t
  en (com)batant. mais chil uaint en
  humuliant. soufrirs en est gonfa
  nouniers. mais enchestui dont je
  uous di. nanul secours fors de m(er)chi.
 
  Ki porroit soufrir les tritrours
  et les assaus de ches huisiers?
  Onques Rollans ni Olliviers
  ne venquirent si grans estours;
  il vainquirent en combatant,
  mais chil vaint en humuliant.
  Soufrirs en est gonfanouniers;
  mais en chestui dont je vous di
  n'a nul secours fors de merchi.
 
  V
  Dame jou ne redout mais plus.
  puis q(ue)tant fail auous amer. ta(n)t
  ai empris aendurer. q(ue)jou sui u(ost)res
  tous p(ar)us. (et) seil uous enpesoit b(ie)n.
  nemen pui jou p(ar)tir pour rien.
  q(ue)jou naie leramembrer. (et) q(ue)mes
  cuers ne soit ades. en uo p(ri)son (et) de
  moi pres.
 
  Dame, jou ne redout mais plus
  puis que tant fail a vous amer.
  Tant ai empris a endurer
  que jou sui vostres tous par us;
  et se il vous en pesoit bien,
  ne m'en pui jou partir pour rien
  que jou n'aie le ramembrer
  et que mes cuers ne soit adès
  en vo prison et de moi près.
 
  VI
  Dame qant je nesai giller. m(er)chi
  seroit desaison. mais desoustenir
  si tres grant fais     
 
  Dame, qant je ne sai giller,
  merchi seroit de saison mais
  de soustenir si tres grant fais.