edizione diplomatico-interpretativa

Versione stampabilePDF version
  I
Cele qui iaim veut que ie chant por li.
si nai pooir que ie le contredie. ainz cha(n) -
terai puis que il est einsi. quar son (com) -
mant refuser ne doi mie. or doint a -
mors quele le preigne en gre. car por
​li est tot ce que iai chante. et por li iert
quant que ie chanterai. toz les iors de
ma vie
 
Cele qui j'aim veut que je chant por li
si n'ai pooir que je le contredie,
ainz chanterai puis que il est einsi,
quar son commant refuser ne doi mie;
or doint Amors qu'ele le preigne en gré
car por li est tot ce que j'ai chanté
et por li iert quant que je chanterai
toz les jors de ma vie.
 
  II
Sauez por coi ie sui en sa merci. por ce
quele est cortoise et enseignie. sa cuer
de sens et de bonte garni. se loiautez
est en li adrecie. dont ni faut rienz. or len
doint dex plente. mestier mauroit. car ie
nai volente. fors que de li amer si lamerai.
toz les iors de ma vie.
 
Savez por coi je sui en sa merci?
Por ce qu'ele est cortoise et enseignie,
s'a cuer de sens et de bonté garni,
se loiautez est en li adrecie,
dont n'i faut rienz, or l'en doint Dex plenté!
Mestier m'avroit, car je n'ai volenté
fors que de li amer, si l'amerai
toz les jors de ma vie.
 
  III
De ce sui liez que iai si bien choisi. car la
ou sens valors et cortoisie. sunt assamble.
doiuent trouer ami. ioie damors quant
il lont desseruie. si seruirai tant que iau(ra)i
proue. son puet amors (con)querre en loiaute.
et par soufrir. car ace me tendrai. toz les
iors de ma vie.
De ce sui liez, que j'ai si bien choisi,
car la ou sens, valors et cortoisie
sunt assamblé, doivent trover ami,
joie d'amors quant il l'ont desservie,
si servirai tant que j'avrai prové
s'on puet amors conquerre en loiauté
et par soufrir, car a ce me tendrai
toz les jors de ma vie.
 
  IV
Ia ne verrai mon cuer damors parti. ai(n)z
amerai cele que iai choisie. si me doit bien
estre en la fin meri. tort et pechie. fera sele 
moubile. maiz amors a seur li tel poeste. et
ele a tant de debonairete. quen cel espoir sa
merci atendrai. toz les iors de ma vie.
 
Ja ne verrai mon cuer d'amors parti,
ainz amerai cele que j'ai choisie,
si me doit bien estre en la fin meri,
tort et pechié fera s'ele m'oublie,
maiz Amors a seur li tel poesté
et ele a tant de debonaireté
qu'en cel espoir sa merci atendrai
toz le jors de ma vie.
  V
Et se gi faill dont ma mort et trahi. et
pluz amors cui iai toz iors seruie. et non -
porquant se iauoie failli. aestre amez. saim
ie mieuz le moitie. en bien seruir auoir
mon tans vse. que on meust por trecherie
ame. (com)ment quil aut loiaute maintendrai.
toz les iors de ma vie.
Et se g'i faill dont m'a mort et trahi
et pluz Amors cui j'ai toz jors servie,
et nonporquant se j'avoie failli
a estre amez, s'aim je mieuz le moitie
en bien servir avoir mon tans usé
que on m'eust por trecherie amé.
Comment qu'il aut loiauté maintendrai
toz les jors de ma vie.
 
  VI
A le bisete oedain sage et iolie. ten va cha(n) -
con di li par verite. (con)ques bon cuer ne vi
desespere. loiaus amans fui et sui et serai.
toz les iors de ma vie.
A le bisete Oedain sage et jolie
t'en va chançon, di li par verité
c'onques bon cuer ne vi desesperé,
loiaus amans fui et sui et serai
toz les jors de ma vie.