Jean de Neuville

Testo

D'amors me plaing ne sai a cui
maiz nus ne la puet josticier;
sovant me fait duel et enui,
penser, jeuner et veiller.
Bien me deüst rasouagier
la douce riens a cui je sui,
et s'onques son franc cuer conui,
conseil prendra de moi aidier.

Ma dame m'a mon cuer tolu,
si m'a laissie tot esbahi.
Se l'eust a soi retenu
n'eusse pais a tout failli.
Plor et sospir m'ont envaj.
Cil qui suelent estre mei dru
sont mei enemi devenu:
ceu sont mei oil qui m'ont trai.

Pagine