Edizione diplomatico-interpretativa

Versione stampabilePDF version
  I
Q(ua)nt li esteis (et) la douce saixon. fait fuelle (et) flor et les preis ren
uerdir. (et) li dous chans des menus oxillons. fait les pluxors de ioie
souenír. lais chascuns chante (et) ie plor (et) sospir. maix ce nest pais
droiture ne raixons. car cest ades toute mentencions. dame de uos 
honoreir (et) seruir. 
Quant li esteis et la douce saixon 
fait fuelle et flor et les preis renverdir
et li dous chans des menus oxillons
fait les pluxors de joïe sovenir,
lais!, chascuns chante et je plor et sospir, 
maix ce n'est pais droiture ne raixons
car c'est adés toute m'entencïons,
dame, de vos honoreir et servir.

 
  II
Ke tout auroit lou sen cot salemons. cel feroit
bien amors por fol tenír. tant per est male. (et) cru 
el sa prixon. bien lou mait fait compareir (et) sen
tir. or me douroit repaisseir (et) guerir. (et) ensignier keils est ma guerison.
se iai seruit longuement en perdon. (et) seruirai dame sens repentir. 

 
Ke tout avroit lou sen c'ot Salemons
cel feroit bien amors por fol tenir 
tant per est male et crüel sa prixon,
bien lou m'ait fait compareir et sentir,
or me dovroit repaisseir et guerir
et ensignier keils est ma guerison
se j'ai servit longuement en perdon 
et servirai, dame, sens repentir. 

 
  III
Douce dame keille en est loikexon. dont me faites de teil dolor lan -
guir. ie sai de uoir uos creeis les felons. (et) losengiers cui deus puist ma
leir. tout lor pooir ont mis en moi trair. maix ne lor ualt lor morteils
traixon. car en la fin iert boens mes gueridons. q(ua)nt uos saureis ke ie
ne sai mentir. 
Douce dame, keille en est l'oikexon
dont me faites de teil dolor languir?
Je sai de voir vos crëeis les felons
et losengiers cui Deus puist malëir, 
tout lor pöoir ont mis en moi träir,
maix ne lor valt lor morteils träixon
car en la fin iert boens mes gueridons
quant vos savreis ke je ne sai mentir.

 

  IV
Onkes ne sou enuers amors fauceir. ne iai deus cuer
ne men doinst ne talent. ains pens tous iors amadame honoreir. (et) fai
re ades tout son comandement. car ie sai bien se biauls seruirs ne
ment. ou mes fins cuers ke bien me puet greueir. tous les deduís
com puet auoir dameir. aurait mes cuers ki ades si atent.
Onkes ne sou envers amors fauceir, 
ne jai Deus cuer ne m'en doinst, ne talent!
Ains pens tous jors à ma dame honoreir
et faire adés tout son comandement
car je sai bien, se biauls servirs ne ment
ou mes fins cuers ke bien me puet greveir, 
tous les deduis c'om puet avoir d'ameir
avrait mes cuers ki adès si atent.